Révélations sur la biréfringence

le
Un peu de patience…

Si vous arrivez sur ce site pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par ces créations étonnantes en art polarisant :

Et si vous y venez régulièrement, vous avez peut-être attendu avec impatience la publication de nouveaux articles : toutes mes excuses, pour cette attente, voici un petit article de complément, en attendant la suite. Mais je vous promets que vous ne serez pas déçus par les nouveautés que je vous réserve  : nouveaux projets avec des designers, graphistes, etc… et nouvelles collaborations.

… et quelques rectifications

Vous êtes probablement tombés sur certains de mes articles tentant d’expliquer comment le phénomène magique de la biréfringence fonctionne.

Pour rappel, la biréfringence, c’est une propriété qu’ont certains matériaux transparents vis-à-vis de la lumière. Leur effet principal est de diviser en deux un rayon lumineux qui les pénètre.

Je vais vous faire une révélation : ces explications sont erronées ! Je me suis trompée sur deux points importants : la propriété du scotch, et la définition des couleurs de l’arc-en-ciel.

C’est grâce aux pertinentes remarques de 123couleurs (un grand merci à eux!) que j’ai pu comprendre ce qui se passait exactement avec le scotch et le filtre polarisant :

En effet, je vous expliquais que « le scotch déviait les rayons qui traversent le filtre polarisant (ils peuvent alors passer la barrière du deuxième filtre aux stries horizontales) et changent également leur longueur d’onde, donc changent leur couleur ! ».

Mais en réalité, le scotch ne les dévie pas : il ralentit la vitesse de certaines longueurs d’onde, donc il créé simplement un décalage (ou un déphasage) entre elles. C’est très bien expliqué sur cette page, rubrique « Comment la traversée d’un objet biréfringent modifie la polarisation de la lumière ?  » Je vous recommande d’ailleurs d’aller faire un petit tour sur leur site fort instructif.

Par ailleurs, j’ai dit dans ma vidéo pour créer toutes les couleurs en art polarisant qu’on pouvait créer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui n’est pas tout-à-fait exact : la palette des couleurs de polarisation n’est pas celle de l’arc-en-ciel (qui donne des couleurs pures spectralement, ce qui n’est pas le cas des couleurs de polarisation ; par exemple l’arc-en-ciel ne contient pas de magenta, mélange de lumière bleue et rouge, qu’on peut obtenir avec la polarisation), elles se rapprochent en revanche de celles qu’on peut obtenir par interférences sur une bulle de savon par exemple. Ce qui n’empêche pas la possibilité de créer énormément de couleurs dont celles qui ne sont pas présentes dans l’arc-en-ciel comme le rose ou le gris.

Vous souhaitez le tester par vous-même? N’hésitez pas à faire un petit tour sur la boutique pour voir tout ce qu’on peut colorer à partir de simples scotchs et des filtres polarisants : cartes magiques, vitrail-minute, etc…

  art polarisant

Si vous vous inscrivez à la newsletter, vous recevrez des réductions sur la boutique.

Et si vous souhaitez découvrir tout ce que je fabrique avec cette technique, rendez-vous sur mon compte instagram

 

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques !

 

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *